VIRTEX4ALL – REUNION DE CLÔTURE A ZARAGOZA (E)

SAM_3033La réunion de clôture du projet Virtex4all a eu lieu à Zaragoza du 9 au 12 septembre 2010. Pendant deux années, les partenaires des Pays Bas, de la République Tchèque, de l’Estonie, du Luxembourg, de l’Espagne et de la Turquie ont travaillé dur pour davantage peaufiner et compléter le matériel élaboré au cours du projet initial primé Virtex et pour clarifier les niveaux des différentes sections en se référant au cadre européen commun de référence pour les langues (CEF).

Maria Martin a représenté FASE, l'organisation hôte de cette dernière réunion. Depuis sa création, FASE s'est spécialisé dans le développement de solutions recourant aux TIC (technologies d’information et de communication) pour des programmes de formation et a été un pionnier dans l'élaboration de méthodologie d'apprentissage en ligne pour la formation toute au long de la vie. FASE a participé à plus de 40 projets européens mettant en application l'utilisation des TIC dans le domaine de l’éducation et de la formation.

Tandis que le temps froid envahissait déjà la majeure partie de l'Europe, Zaragoza nous a accueillis avec un lumineux ciel bleu et des températures très agréables. Revêtues à nouveau de leurs habits d’été, les partenaires se sont retrouvées à l'hôtel Romareda pour un premier dîner de retrouvailles.

Vendredi matin, Maria nous a accompagnées à l'université de Zaragoza, lieu de notre réunion, où une longue journée de travail nous attendait. Les derniers ajustements des tests de compétences furent effectués suivis d’une série de présentations de 15 minutes par partenaire sur l’utilisation de Virtex4all comme outil interculturel de communication dans la préparation des étudiants pour leur placement à l'étranger.

Après le déjeuner à la cafétéria de l’université, la réunion se poursuivit avec un exposé et un atelier présentés par Carmen Boogaard de l'université d'Amsterdam portant sur les stratégies marketing - une étape inévitable dans l’utilisation de Virtex4all au-delà du cercle restreint et dans sa diffusion au monde entier. Des stratégies marketing ont été exposées et les partenaires de chaque pays ont été invités à compléter la fiche concernant la façon d’aborder ce problème dans leur pays.

En guise d’égayement et de détente, Natalia Komanicka a présenté un film sur des incidents interculturels, intitulé « le piège à touristes », un extrait d’une télé réalité britannique de 1998, où quatre nationalités différentes (les Anglais, les Américains, les Allemands et le Japonais) furent exposées aux mêmes incidents en vue d’analyser si chaque nationalité réagit de la même manière. Évidemment ce n’était pas le cas.

P1030249A la suite, il nous semblait que nous avions vraiment besoin d’une petite sieste. Après un court instant de répit, nous étions prêtes à visiter le centre de Zaragoza pour flâner entourées d’indigènes profitant du beau temps et de l'atmosphère plaisante qui régnait sur la place principale, la Plaza del Pilar. Après un bref coup d'œil à l’intérieur de la célèbre basilique del Pilar, une des églises les plus visitées d’Espagne, nous nous rendions au restaurant de Las Palomas pour nous régaler à un buffet de tapas.

Tapas, comme expliqué par Maria, est un nom donné à une large variété d'apéritifs et de plats. Ce n'est pas un type particulier de nourriture. Tout aliment peut être considéré comme des tapas – la Paëlla, le jambon et le fromage sur des toasts, de la viande ou des légumes - aussi longtemps que le plat reste de petite taille. L’heure de minuit ayant presque sonné, nous nous retrouvions dans un Café sur la grande place en train d’observer les passants qui semblaient en train d’errer sans but précis

Samedi matin, la réunion a eu lieu dans les nouveaux locaux de FASE. A l’occasion, les tâches financières furent finalisées et tous les tests achevés pour être publiés en anglais et en allemand sur le site Internet. Toutes les tâches étaient à présent accomplies. Satisfaites du travail bien fait et en même temps un peu soulagées, nous nous sommes mises en route pour aller déguster une vraie Paella espagnole en guise de déjeuner

P1030274Dans l'après-midi, nous étions libre de faire ce que bon nous semblait – partir à la découverte du vieux Zaragoza dans un autobus touristique, effectuer des achats ou simplement nous reposer sur les rives du fleuve Ebro et de savourer des vues magnifiques. Le dîner final organisé dans le club Nautico fut une expérience inoubliable. Le repas de qualité supérieure composé de sept plats était un vrai régal pour notre palais.

Il était presque de minuit, l’heure de se dire au revoir et des dernières applaudissements au succès du projet et à son avenir!

Veuillez trouver ci-joint le compte rendu de la quatrième réunion de partenariat du projet Virtex4All. Cette réunion a eu lieu le vendredi 4 juin de 08:30 à 17:00 et le samedi 5 juin de 10:00 à 13:00 hrs au Centre de formation 'Kuressaare Regional Training Centre', Estonie

  Report

 La prochaine réunion aura lieu les 9 - 12 septembre 2010 à Zaragoza en Espagne.

Virtex4All est un projet de ‘transfert d’innovations’ visant à garantir un usage complet du matériel primé et élaboré par le projet initial ‘Virtex’ coordonné par Elzemien Warnink des Pays-Bas.
Ce matériel est utilisé dans le cadre de la formation linguistique – dispensée aussi bien en classe que de façon autonome – d’étudiants formés aux métiers de l’hôtellerie ou de tourisme. Le rôle de l’équipe Virtex4All consiste à perfectionner et à compléter le matériel existant et surtout à clarifier le niveau des exercices dans chacune des 6 unités en se référant au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR).  L’AEHT joue un rôle important dans la dissémination des produits du projet à travers son réseau étendu d’écoles membres et dans l’expérimentation du programme grâce au recours au pool important de professeurs de langues expérimentés travaillant pour ses écoles membres de 40 pays européens. Les partenaires du projet viennent de la République tchèque, de l’Estonie, du Luxembourg, des Pays-Bas, de l’Espagne et de la Turquie. La deuxième réunion de travail s’est déroulée au Lycée technique et professionnel Bornova à  Izmir, Turquie.

La staute d’Atatürk à l’extérieur du lycée de Bornova derrière laquelle  l’affiche de bienvenue destinée à l’équipe Virtex4all
La staute d’Atatürk à l’extérieur du lycée de Bornova derrière laquelle l’affiche de bienvenue destinée à l’équipe Virtex4all

Nous avons été accueillis à l’aéroport et transférés à l'hôtel somptueux Anemon Hotel situé à Bornova, une banlieue d'Izmir. L’heure tardive ne nous permettait qu’une rapide immersion dans la piscine d’un azur limpide avant de passer à table pour le dîner de bienvenue donné à l'hôtel. Le dîner fut présidé par Gönül Karaman, directrice de l'école de Bornova, très heureuse de nous accueillir dans sa charmante ville. Les étudiants de son école actuellement en stage à l'Hôtel Anemon ont fait le service et étaient avides de pratiquer leur anglais et heureux de nous présenter le menu. Gönül nous a initiés aux mystères de la consommation du Raki. « Il s’agit d’un must accompagnant l’entrée de chaque dîner turc », nous a-t-elle assurés. Le Raki est une forme de pastis plus riche en alcool, tournant au blanc (plutôt qu’au jaune) à l’ajout d'eau. Il semble toujours être servi en quantités énormes! Au dîner Gönül nous a offert un élégant sac en tissu brodé rempli de cadeaux, fait par les étudiants du département de couture de son école que nous avons visité le lendemain.
Vendredi matin nos collègues Nazan Telli et Alime Zenger ont organisé un cortège de voitures pour nous amener en bloc sur une courte distance au Lycée technique et professionnel de Bornova. L'école a fait l’impossible pour nous accueillir, mettant tout leur équipement à notre entière disposition et s'assurant de la présence de personnel pour nous venir en aide. Nous avons été impressionnés par l'omniprésence de Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la République turque : sa statue et des extraits de ses discours ornent un mur externe (la photo ci-dessus montre cette statue ainsi qu’une affiche accueillant l'équipe de Virtex4All à l'école de Bornova), avec des statues, des citations, des portraits semblables à l'intérieur de l’école. Il fut sans aucun doute une grande inspiration pour son pays et est encore aujourd’hui largement adoré.

Le projet Virtex4All débute sur les chapeaux de roues aux Pays-Bas
La première réunion de travail du projet Virtex4All a eu lieu à Amsterdam les 22, 23 et 24 janvier 2009. Le projet vise à développer le succès du projet initial Virtex en restructurant et en complétant le matériel élaboré et en le classifiant selon les niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) pour permettre à nos professeurs de langue d'incorporer Virtex dans une approche globale d’apprentissage des langues.

Amsterdam
Amsterdam

Le projet est coordonné par le responsable du bureau international de l’école ROC van Amsterdam, René van Paridon, et par l'agence Colorez installée à Amsterdam, un partenariat entre Corine Horstra et Elzemien Warnink. Bon nombre d'entre nous connaissent Elzemien par sa contribution au projet Virtex I récompensé par un prix d’excellence au Pays Bas et qui s’est achevé l'année dernière. Les partenaires sont e.a. des écoles venant de la République tchèque (Poderbrady), d’Estonie (Kuressaare), d’Espagne (Zaragoza) et de Turquie (Ankara et Izmir).

Our Sponsors

lacasadelladivisa2014small 320px-Villeroy  Boch logo.svgCOGNAC EMBASSY-LOGOTYPE CMYKresized  Hosco Logo small    Gruppo Spaggiari Parma     logo-webEUROLAM-resized   CesimBSG Logo 2015KjtqchkU      COE-Logo-Quadri

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
P.O. Box 22
L-5201 Sandweiler
LUXEMBOURG