Slider

Claude Carriot, proviseur du Lycée professionnel de Château-Chinon

Claude Carriot, proviseur du Lycée professionnel de Château-Chinon
Claude Carriot, proviseur du Lycée professionnel de Château-Chinon

Si son prédécesseur Lionel Pierdon avait donné le feu vert aux Noëls d’Europe, Claude Carriot a été estomaqué en 2008 lorsqu’il a vécu les Noëls d’Europe à Semmering en Autriche. C’est lui qui le dit : « estomaqué par ce qu’il y avait à faire, par la qualité de la manifestation, les échanges, la convivialité ».
A son retour, il a bien sûr avec son « chef de projet » Jean Michel Wautelet chef des travaux, mis sur pied un groupe de pilotage de 25 personnes représentant à peu près tous les corps de métiers de l’établissement.
Il y eut, se souvient Claude Carriot, « un gros travail de recherche de budgets et ce sont à peu près 90% du total qui ont pu être couverts de cette sorte, les 10% incombant au Lycée. Les autorités nous ont soutenus, notamment la ville de Château-Chinon, la Région, le Rectorat, la Communauté de communes sans oublier les partenaires privés. D’autre part, cela tombait bien puisque notre manifestation des Noëls d’Europe s’inscrivait dans la même période que la présidence française à la tête de l’Union Européenne.

Le plus difficile a été je crois la communication interne. Mais grâce à pas mal de réunions d’information, tout s’est mis en place et à partir de la Toussaint tout était calé et les bonnes volontés de tous ordres unies. Rien que pour le buffet européen, nous avons lancé 300 invitations. Et 84 jeunes élèves ont rempli admirablement leurs diverses missions.

Alors maintenant, à quelques heures de la fin des Noëls d’Europe de Château Chinon, je suis extrèmement satisfait et c’est un succès public total. Je pense à tous les élèves qui ont donné le meilleur d’eux mêmes et les échos sont de partout très favorables. Je suis d’ailleurs fier de les transmettre à tous les élèves, notamment aux BTS qui se sont vraiment révélés « !

Jean Michel Wautelet, chef des travaux et « chef d’orchestre » des Noëls d’Europe de Château Chinon

Jean Michel Wautelet
Jean Michel Wautelet
On pourrait l’appeler la « force tranquille » à l’instar d’un illustre prédécesseur à Château –Chinon. Il a fait l’ouverture du lycée professionnel voici 35 ans, milite pour une république universelle et depuis 1987 participe à des échanges dans le monde entier. Discret et pourtant omni-présent, il veillait à tout. Sans s’énerver, il avait réponse à tout et dans sa musette, une inépuisable réserve de solutions. Laissons le raconter.
« C’était un rêve d’il y a cinq ans. Depuis les Noëls de Sénigallia. On a le droit de rêver mais il faut l’organiser, n’est-ce-pas ? Le projet a mûri trois ans et depuis deux années, on finalise. Il a fallu construire une équipe de professionnels autour d’une idée : la France égale gastronomie et vins. J’avais carte blanche et j’ai donné carte blanche. Il a fallu motiver quatre classes de 25 élèves environ. Dans le respect bien sûr du contenu pédagogique et des horaires de travail avec une vingtaine de professeurs volontaires.
Maintenant que nous approchons de la fin je sens que le bilan est très positif. Les délégations sont super et il y a beaucoup de communications entre les jeunes. Et je sens aussi très bien que d’une année à l’autre, les gens ont envie de se revoir pour revivre ces Noëls. Et en ce qui concerne mes projets, quels qu’ils soient, je les vis. Avec Edith, ma femme ». Tout est dit !

Edith Wautelet
Edith Wautelet
Edith Wautelet , conseillère principale d’éducation du lycée, épouse de Jean-Michel. Ces deux là se complètent à merveille. Tout aussi discrète, tout aussi efficace. Veillant à tout afin qu’il y ait le moins d’anicroches possibles. Edith a assuré la coordination et l’organisation du service pour l’accueil des élèves de l’internat. Ainsi que la coordination du volet culturel, les décorations de la salle, la prise en charge des hébergements etc. En un mot, Edith a été la « burette d’huile pour les rouages ». Elle aussi, comme Jean-Michel se sent citoyenne du monde et souligne que « ça rentre dans nos valeurs. Ces Noëls d’Europe sont le rêve d’un couple ». Elle n’en dira pas plus. Tout juste si elle souligne son propos d’un magnifique sourire.




Danuta Przybylak
Danuta Przybylak
Danuta Przybylak, professeur de l’école de Poznan en Pologne où auront lieu les prochains Noëls d’Europe après l’édition de 2001 qui a laissé dans les esprits de ses participants un souvenir impérissable. En charge des relations internationales du lycée à la tête duquel se trouve Roman Tauber, Danuta est une habituée des Noëls d’Europe et, malgré des ennuis de santé, a tenu à venir à Château-Chinon. L’œil à tout, elle sait déjà comment vont s’articuler les Noëls 2009 de Poznan. A son retour, elle en fera part à son patron Roman Tauber dont les idées pour promouvoir son établissement n’ont guère de limites !






Vanessa Mangini, 22 ans, en section management à Diekirch  et son camarade Tom Philipps 19 ans en cuisine.
Vanessa Mangini, 22 ans, en section management à Diekirch et son camarade Tom Philipps 19 ans en cuisine.
Vanessa Mangini, 22 ans, en section management à Diekirch et son camarade Tom Philipps 19 ans en cuisine. Tous deux arborent des sourires révélateurs et » sont heureux d’avoir pu vivre une telle expérience ».









Anne-marie Poloni 19 ans, Alexandre Gentil 23 ans, Clémence Souyri  19 ans, Emmanuelle Blondelle 20 ans , tous en BTS tourisme et « poissons pilotes » chacune et chacun pour une délégation, s’ils ont été volontaires désignés d’office, « ne regrettent en rien cette expérience à laquelle ils n’auraient même pas songé voici quelques mois ».
Anne-marie Poloni, Alexandre Gentil, Clémence Souyri, Emmanuelle Blondelle
Anne-marie Poloni 19 ans, Alexandre Gentil 23 ans, Clémence Souyri 19 ans, Emmanuelle Blondelle 20 ans , tous en BTS tourisme et « poissons pilotes » chacune et chacun pour une délégation, s’ils ont été volontaires désignés d’office, « ne regrettent en rien cette expérience à laquelle ils n’auraient même pas songé voici quelques mois ».





Marianou Radjabou Boina
Marianou Radjabou Boina
Marianou Radjabou Boina, 23 ans, venue de Mayotte, également en BTS tourisme n’en revient pas elle aussi. « On découvre plein de choses. On fait la connaissance de tellement de personnes, c’est comme si on était parti en voyage ! J’ai eu un peu d’apréhension à cause des langues mais on se débrouille et c’est une expérience unique. Surtout qu’on voit beaucoup de pays sans dépenser un euro « !










Matej Ostir
Matej Ostir
Matej Ostir, 21 ans, de Bled. Etudiant en tourisme et violoniste de talent à ses heures, son entrain a fait merveilles durant l’exposition. Il a fait danser nombre de participants. « J’ai pris et je prends beaucoup de plaisir à cette manifestation, c’est vraiment superbe ! ».











Lukas Kraitky
Lukas Kraitky
Lukas Kraitky, 19 ans, étudiant en tourisme à Podebrady trouve que ces Noëls d’Europe sont fabuleux et permettent des échanges superbes. Il s’est fait des nouveaux amis confie-t-il avec un grand sourire.












Katalin Tönö et Klaudia Ignacz
Katalin Tönö et Klaudia Ignacz
Katalin Tönö et Klaudia Ignacz , toutes deux 17 ans et Hongroises de l’école de Budapest. Comme tous les autres jeunes interrogés, bien que très timides ; elles ne tarissent pas sur les découvertes de ces Noëls d’Europe.

3rd to 5th December 2018 in Riga
3rd to 5th December 2017 in Fátima
5th to 7th December 2018 in San Benedetto
2nd to 5th December 2015 in Diekirch

Our Sponsors

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
PO Box 71 L-9201
Diekirch
LUXEMBOURG