Slider
Hans Russegger, Bad Ischl

"Ces Noëls, c'est une anti-déclaration de guerre!.."
Au four et au moulin, Hans Russegger, professeur à laTourismusschule de Bad Ischl, trésorier de l'AEHT a été le chef d'orchestre de cette 13ème symphonie de Noël. Installé pour quelques instants -il faut bien souffler un peu- dans la célèbre pâtisserie Zauner à l'instar des visiteurs illustres du siècle passé, il s'est prêté de bonnes grâces au jeu de l'interview.
- Oui, deux personnes ont vraiment voulu ces Noëls d'Europe à Bad Ischl. Kurt Manetzgruber et moi. Mais le plus gros problème a été la question du financement et des sponsors parce qu'il n'y a pas vraiment d'entreprises très importantes dans la région. Cela a été une véritable chasse aux sponsors. J'avoue avoir eu des insomnies à ce propos. Et je conseille vivement à tous mes successeurs de faire très attention dès le départ à cette question là.
- Ensuite, il faut être sûr de la participation des professeurs et des élèves. Là je dois dire qu'ils ont été épatants !Une vingtaine de collègues professeurs de matières théoriques et une dizaine de professeurs techniques ont été tout de suite dans le coup. Pour n'en citer que quelques-uns : Karl Geier, Monika Essl, Margot Oppelz et le chef des travaux Alfons Schoergendorfer, Freddy Reimair ont fait partie du noyau dur de l'organisation avec Kurt Manetzgruber bien entendu. Nous avons tenu deux grandes réunions avec tous les responsables mais bien sûr, beaucoup d'autres réunions ont eu lieu pour affiner les problèmes avec les petites équipes constituées. Cela sur une durée d'un an.
- J'avoue que ce qui m'a le plus impressionné, c'est que tous ces gens ont travaillé ensemble presque nuit et jour parfois jusqu'à épuisement pour donner à ces Noëls tout leur sens. Je crois que nous y sommes arrivés. Et ces Noëls, c'est vraiment une anti-déclaration de guerre, c'est concrétiser l'idée de la paix en Europe, non ? 


Klaus Enengl, directeur de l'école de Bad Ischl

A quelques quarts d'heures de la clôture des 13èmes Noëls de Bad Ischl, alors que l'ambiance du dîner de gala était à son apogée, Klaus Enengl était heureux. " Ausgezeichnet ! Es war wirklich ausgezeichnet a-t-il dit avec son bel accent autrichien. Pour moi, ces Noëls n'ont pas été compliqués. Parce que j'avais autour de moi une belle équipe ! J'en suis très fier et beaucoup y ont participé. Bien sûr, vers la fin, il y a eu du stress pour tout le monde mais cette équipe dont je parle est aguerrie et surtout très flexible. Il n'y a pas eu de soucis particuliers et pour les sponsors, nous nous sommes partagés le travail ! Ces quatre journées ont été " wahnsinnig schön " , c'était absolument superbe ! Je souhaite à toutes les écoles d'organiser une telle manifestation et les habitants de Bad Ischl et de sa région ont je crois très bien accueilli ces Noëls ! Je me réjouis déjà pour l'année prochaine, pour les 14èmes Noëls au Portugal ! 
 


Maria José Martins, Fundaj

On reste étonné en rencontrant Maria José Martins. On la prend pour une étudiante alors qu'elle est la coordinatrice de l'école de Fundaj, annexe de celle de Coimbra au Portugal, chargée de l'organisation l'an prochain des Noëls d'Europe. Elle est pour ainsi dire la patronne de la " Nucleo Escolar de Hotelaria e Tourismo " , INFTUR à Fundaj. Pas moins. Une annexe de 150 élèves et 27 professeurs. " C'est une école très jeune puisqu'elle a été créée il y a trois ans " explique Maria José Martins avec un sourire craquant !
Comment allez-vous faire l'année prochaine ?
" Oh chez nous cela va être à peu près pareil en ce qui concerne le programme. Ce sera différent pour le logement. Nous sommes ici pour observer et ce que j'ai vu est très intéressant. Notamment au niveau de la fraternité. C'est très important. Nous essaierons l'année prochaine de faire plus d'animations et de rencontres entre les gens de chez nous et ceux qui viendront à Fundaj. Au Portugal, les gens vivent la nuit et les nuits sont courtes !
Avez-vous déjà un programme en tête ?
Pour le moment non. Vous savez, il n'y a pas beaucoup de traditions de Noël au Portugal. Mais ne vous inquiétez pas. Nous ferons en sorte que les 14èmes Noëls d'Europe se déroulent bien, avec nos moyens à nous. Et je pense qu'il y aura 13 ou 14 écoles invitées… ".



Laurent Baudoin, Château-Chinon

C'est la première fois que Laurent Baudoin participe avec une équipe de son lycée hôtelier de Château-Chinon à une édition des Noëls d'Europe. Visiblement, il n'en revient pas. Lors de la soirée du " buffet européen " il a confié : " je suis ému de voir ces jeunes faire cohabiter autant de spécialités dans une assiette en une soirée. Et tous ces échanges, c'est absolument formidable ! ".








Zvone Baskovc, Slovénie

On se demande ce qu'un phénomène pareil peut bien faire dans une cuisine ! Le prolongement naturel de ses mains, c'est un accordéon dont il se sert avec une maestria consommée. A 21 ans il a déjà derrière lui dix ans d'accordéon. Mais il est lucide. Même s'il est taillé pour jouer dans tous les ensembles, il conçoit sa vie sur un mode binaire.
" Moi, j'aime autant la cuisine que la musique " dit-il. "La fin de mes études à Maribor est pour cette année. Et après, je veux vivre de mes deux passions. Cet été, j'ai été en stage à l'école de Diekirch au Luxembourg. Et ici, tout est formidable ! C'est très intéressant de rencontrer d'autres jeunes et d'échanger avec eux ". Mais déjà, des copains l'attendent pour jouer un air de son instrument qui décidément ne le quitte guère.




Marielle Gautherin, Château-Chinon
A 20 ans, Marielle Gautherin est une jeune femme au caractère déjà bien trempé. Elle s'étaitillustrée en chantant à capella " L'oiseau et l'enfant " une chanson de Marie Myriam, grand prix de l'Eurovision en 1988 lors de la soirée culturelle. Et si elle apprend le service en salle à Château-Chinon, cela ne l'empêche pas de faire partie depuis cinq ans d'une chorale. Pour elle aussi, ces Noëls d'Europe sont une découverte : " je trouve ça absolument super. Cette diversité de pays représentés, tous ces jeunes mélangés. Cela permet de découvrir autre chose que la France. J'ai des contacts avec beaucoup d'autres jeunes et j'espère bien que plus tard, d'autres échanges pourront s'opérer grâce à ces rencontres d'aujourd'hui !… ".




Marc Tock , Luxembourg


18 ans, section restaurateur option cuisine à Diekirch, ce solide luxembourgeois joue de la trompette depuis l'âge de 12 ans et ne cache pas sa joie d'être à Bad Ischl. " Mes impressions ? ce sont d'excellentes journées, j'ai pu nouer des amitiés nouvelles et l'organisation de ces Noëls est parfaite ! Ce séjour est tellement formidable que je reviendrai dans deux semaines et les amis autrichiens viendront au Luxembourg en février… ".



 

Antonino Molinari, Messine

Italien type, 20 ans, section cuisine, Antonino porte son costume régional avec fierté. Pour la première fois en Autriche, lui qui est au " bout de la botte "trouve qu'il y fait froid ! Mais dit-il, les gens ici sont très chaleureux et je suis très content d'être ici. J'ai un peu de difficulté avec les langues mais pour nous les jeunes, ce n'est pas un problème, on se comprend quand même ! Nous avons échangé nos numéros de téléphone et nos adresses e-mail. J'ai bien envie de revenir en Autriche pour y travailler…mais seulement en été, lorsqu'il fait chaud !





Janos Kiss, Budapest

Professeur de cuisine de l'école de Budapest, Janos Kiss respire la joie de vivre. Dans son costume régional, il a l'air d'un étudiant. Et lorsqu'il parle de son séjour à Bad Ischl, il devient lyrique : " c'est chouette ici ! Il y a beaucoup de monde qui vient visiter l'exposition, l'ambiance est excellente et tout est OK ! Nous manquons déjà de vin…Mais ce qui est agaçant, c'est la taxe de parking du Kurhaus !…
3rd to 5th December 2018 in Riga
3rd to 5th December 2017 in Fátima
5th to 7th December 2018 in San Benedetto
2nd to 5th December 2015 in Diekirch

Our Sponsors

 320px-Villeroy  Boch logo.svgCOGNAC EMBASSY-LOGOTYPE CMYKresized  Hosco Logo small       CesimBSG Logo 2015KjtqchkU      EU flag Erasmus vect POSLogo du gouvernement du Grand Duché de LuxembourgAHLEI Logo  Sharecenter STR LOGO

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
PO Box 71 L-9201
Diekirch
LUXEMBOURG