Brigitte Engering, directrice Tourisme et Management

« Nous sommes très fiers du résultat… »

Brigitte Engering, directrice Tourisme et ManagementLes 24èmes Rencontres sont déjà du passé, mais avant de refermer ces pages, il est de coutume de demander à la principale intéressée comment elle a vécu ces Rencontres en tant qu’organisatrice en chef. Brigitte Engering a bien volontiers répondu à quelques questions dont la première était forcément quel bilan elle en faisait.
« Nous avons voulu organiser ces Rencontres pour les étudiants et avec les étudiants, a-t-elle dit en poursuivant que « le problème principal auquel elle et ses équipes ont dû faire face était celui de l’hébergement. Il n’y a pas beaucoup d’hôtels d’une telle capacité à La Haye aussi ce fut un challenge pour trouver des hôtels, d’une part, dans un délai aussi bref et, de surcroît, à une dizaine de minutes au maximum à pied entre eux ».
Avez-vous eu des difficultés pour non seulement finaliser le programme mais encore pour trouver des sponsors ?
« Effectivement cela n’a pas été facile de trouver des sponsors pour financer les Rencontres. Nous voulions organiser celles-ci en mettant l’accent sur la qualité aussi il nous fallait beaucoup d’argent. A cause de la crise économique ce fut difficile dans le secteur touristique. Pour les sociétés, faire du sponsoring n’est pas la priorité du moment! Heureusement que le gouvernement de La Haye, Heineken et bien d’autres ont répondu favorablement parce qu’ils étaient convaincus de l’importance d’avoir ces Rencontre à La Haye et aux Pays-Bas ».
Avez-vous eu des difficultés pour réunir autant de personnes dans l’organisation de la manifestation ?
« Non, cela n’a pas été difficile de réunir des équipes pour organiser tout ça. Beaucoup de collègues ont voulu se joindre à nous pour organiser ces Rencontres, la plus grande manifestation que nous avons eue. Une équipe d’étudiants de Roc Mondriaan et des étudiants du cycle professionnel en éducation ont travaillé beaucoup durant dix mois. Et pendant les Rencontres tous les étudiants, plus de 600 et les professeurs, environ 300, ont travaillé ensemble pour faire de ces Rencontres un succès. »
Dernière question : comment jugez-vous ces Rencontres maintenant que le rideau est tombé ?
« Nous sommes très fiers du résultat et nous avons enregistré beaucoup de compliments. Je pense que nous avons fait du bon travail… ».

Klaus Enengl

« La soirée de gala a été extraordinaire… »

DSCF9569Président de l’AEHT et directeur de l’école hôtelière de Bad Ischl, Klaus Enengl n’a pas caché à plusieurs reprises qu’il avait eu avec les membres du Bureau des sueurs froides pour organiser les 24èmes Rencontres. Et lorsque l’an dernier Brigitte Engering avait accepté de les organiser, ce fut un soulagement.

Maintenant que ces mêmes Rencontres sont déjà du passé, quel est votre sentiment ?

« Tout d’abord je voudrais adresser tous mes compliments et un grand merci aux organisateurs de Roc Mondriaan qui ont réussi à organiser en une année ces Rencontres sans avoir eu beaucoup de temps. De surcroît, ils ont su ne pas copier tout simplement les dernières Rencontres de Lisbonne. Tout en trouvant des idées neuves et intéressantes.

Quels ont été selon vous les points forts de ces Rencontres ?

Les étudiantes et étudiants qui ont œuvré à tous les niveaux durant toute la semaine, toujours avec le sourire et de bon cœur. Que ce soit dans les hôtels, dans les bus, sur le campus, partout. Ces jeunes gens nous ont accompagnés d’une façon amicale qui m’a impressionné.
D’autre part, je veux souligner que les différentes manifestations, que ce soit pour la cérémonie d’ouverture à l’église, la « Heineken expérience », la soirée au stade AVO et le dîner de gala ont été pour tous des moments importants parce qu’ils ont démontré le style de culture et la façon de vivre des Hollandais.

Et que pensez-vous du déroulement de ces Rencontres ?

Eh bien, j’ai trouvé que débuter les Rencontres un lundi pour les achever le samedi est une excellente formule puisqu’elle permet à tous de profiter du dimanche pour se reposer avant d’attaquer à nouveau le quotidien.

Comment avez-vous vécu la soirée de gala et la cérémonie de clôture ?

Elle a été extraordinaire ! Et dans une église! Un menu excellent, un service professionnel et un programme à la hauteur. La remise des prix a aussi été bien pensée puisqu’il n’y a pas eu de temps mort ni d’ennui durant toute la soirée.

Et les concours ?

Je les ai trouvés d’un très haut niveau. Ce qui entre parenthèses veut dire que nos écoles sont vraiment des centres de formation de qualité. Et puis, n’oublions pas que La Haye est une ville moderne, ambitieuse et européenne tandis que Scheveningen au bord de la mer a été un choix idéal pour les hôtels. Je crois pouvoir dire que ces quelques journées ont été belles grâce aux rencontres avec d’autres écoles venues de toute l’Europe, grâce aux échanges rendus possible, grâce aussi aux possibilités de forger avec les uns et les autres des projets nouveaux. Enfin et pour conclure, j’ai trouvé que l’ambiance générale a été excellente en tous points. »

Ingrid Eras responsable de la formation du groupe hôtelier Starwood

« On demande de la passion, de l’aspiration, une attitude positive… »

Ingrid Eras responsable de la formation du groupe hôtelier Starwood

Après le groupe ACCOR qui durant des années avait ouvert largement ses portes aux professeurs pour des stages d’immersion, l’AEHT cherchait un autre partenaire pour perpétuer ces placements en milieu professionnels ô combien nécessaires. C’est pourquoi le groupe STARWOOD, approché par Hermann Siebens vice-président, a dépêché à La Haye Ingrid Eras, responsable de la formation dans le groupe. Elle a assisté à l’assemblée générale pour y présenter l’entreprise
(http://www.starwoodhotels.com)

En guise d’entrée en matière lors de sa présentation, un petit exercice physique pour –presque- tous qu’Ingrid Eras utilise avec ses troupes. Sourires amusés pour beaucoup et résistance pour certains restés assis ! Mais d’emblée, micro en mains et vidéo en toile de fond Ingrid Eras a décortiqué le groupe Starwood. Neuf enseignes, 55.000 employés, 1058 hôtels à travers la planète, tous les 15 jours deux hôtels Starwood s’ouvrent en Chine.
Utilisation intensive des réseaux Twitter, Facebook, etc. et aide à l’UNICEF grâce à la perception d’un dollar par nuitée soit depuis 1995 25 millions de dollars !DSCF9786

Au-delà de ces chiffres, il y en a bien d’autres, Ingrid Eras a souligné combien le partenariat entre écoles et entreprises hôtelières lui paraissait indispensable. Et de donner des exemples parce que « il est important de s’entraîner, par exemple dans un hôtel d’aéroport lorsque les passagers d’un avion complet déboulent avec armes et bagages… ».

Technique, elle a aussi développé les conditions de stage, soulignant « qu’une semaine, c’est court ». Mais elle a prévenu : « on demande de la passion, de l’aspiration, une attitude positive, de la créativité et l’esprit d’équipe ».
Quant à la question du nombre de stages annuels, Ingrid Eras a simplement ajouté que « tout est possible, nous sommes ouverts au principe ».

 

OBSERVATEURS PAKISTANAIS

« Ce fut une grande expérience d’être venus… »

DSCF9857Parmi les congressistes, un homme et une femme qu’il était difficile de ne pas remarquer. Qurrat ul Ain, directrice du programme et Naveed Asghar, directeur de l’Institute of Tourism and Hotel Management (ITHM) de Faisalabad au Pakistan. Peu loquaces mais très observateurs, ils sont venus à La Haye afin de s’imprégner de l’AEHT, de son fonctionnement et de son esprit. Visiblement ils ont été enchantés de ce qu’ils ont découvert.
« Cela a été une belle manifestation et la ville de La Haye est aussi paisible qu’attractive. Ces Rencontres ont été d’ailleurs très bien organisées par Roc Mondriaan et l’AEHT. L’organisation hôte a planifié tout cela de belle manière et nous a donné la chance de trouver sous un seul « parapluie » les traditions, la culture et l’atmosphère des Pays-Bas ainsi cela fut un beau contraste entre travail et loisirs. Grâce à ces Rencontres, j’ai eu la chance de rencontrer des directeurs, des enseignants et des étudiants d’écoles de tourisme et d’hôtellerie ce qui évidemment a été une grande expérience. Ce sera d’ailleurs utile pour des collaborations futures. En résumé, j’ai trouvé cet événement très instructif et plein de promesses pour moi et ma collègue. Ce fut une grande expérience d’être venus et nous avons beaucoup aimé cela ».

 

DES ETUDIANTS ET ETUDIANTES RAVIS

Chaque année, les Rencontres permettent justement des…rencontres. Chaque année, en posant aux étudiants rencontrés au hasard lors de la soirée de gala, donc à la toute fin de la manifestation, ce qu’ils pensaient ou ont éprouvé durant leur séjour, les mêmes réponses fusent : formidable, c’était bien, j’ai/nous avons rencontré d’autres jeunes, d’autres pays, d’autres cultures etc…Voici quelques-uns/unes de ces jeunes.

Alessandra Marini et Claudio Riscioni de l’école de Sénigallia (Italie) Alessandra Marini et Claudio Riscioni de l’école de Sénigallia (Italie) Camelia Truppe, Christin Finder, Philipp Wuntschko, Martin Offringa de l’école de Semmering (Autriche) Camelia Truppe, Christin Finder,
Philipp Wuntschko, Martin Offringa
de l’école de Semmering (Autriche)
Nora Hilbert, Sampaio Tiago, Isabelle Hoss de l’école de Diekirch (Luxembourg)Nora Hilbert, Sampaio Tiago, Isabelle Hoss
de l’école de Diekirch (Luxembourg)
Joona Laamanen, Tomi Rissanen,Veera Sorsa, Virva Rissanen de l’école de Savo (Finlande)Joona Laamanen, Tomi Rissanen,Veera Sorsa,
Virva Rissanen de l’école de Savo (Finlande)

 

13th to 18th November 2017 - in Oostend
23rd to 28th October 2016 in London
5th to 10th October 2015 in Cervia
17th to 22nd November 2014 in Serbia

Our Sponsors

lacasadelladivisa2014small 320px-Villeroy  Boch logo.svgCOGNAC EMBASSY-LOGOTYPE CMYKresized  Hosco Logo small    Gruppo Spaggiari Parma     logo-webEUROLAM-resized   CesimBSG Logo 2015KjtqchkU      COE-Logo-Quadri

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
P.O. Box 22
L-5201 Sandweiler
LUXEMBOURG