32nd Annual Conference, Split-Croatia
November 11-16 2019
32nd Annual Conference, Split-Croatia
November 11-16 2019
Newsletter of January 2019
Bulletin de janvier 2019
 
  
 
  
 
  
 
  
 
  

President Ana Paula Pais: ‘the national representatives must recruit …’

President Ana Paula PaisElue en 2014 lors des Rencontres de Belgrade, Ana Paula Pais a entamé sa seconde année de présidence de l'AEHT à Cervia. Ayant déjà une solide connaissance de son travail puisqu'elle a déjà été vice-présidente.C'est à quelques heures de la soirée de gala qu'elle a pris du temps pour faire le point.

" Je trouve que les choses sont beaucoup mieux organisées avec une nouvelle méthodologie et une coordination pour chaque compétition. Des écoles avaient trouvé que dans le passé les critères n'étaient pas ce qu'ils auraient dû être mais grâce au retour d'expérience, cela s'est vraiment amélioré.
Je crois que les participants à ces Rencontres de Cervia se sentent bien avec les activités proposées.

Le problème général de l'AEHT est l'équilibre financier, c'est une priorité. Des écoles sont en difficultés. Il nous faut chercher des alternatives de financement et ne pas être dépendants des cotisations seules. D'ailleurs, il faut que les écoles sentent que pour elles, il s'agit d'un investissement, qu'il s'agit d'opportunités pour les professeurs et que nous devons être attractifs pour les écoles.

L'AEHT compte 400 écoles mais risque d'avoir moins de membres. C'est pourquoi les représentants nationaux doivent recruter le plus possible de nouvelles écoles dans leur pays. Nous envisageons une session de travail pour mieux définir les responsabilités et rechercher des idées pour motiver les représentants nationaux. La plus grande richesse de l'AEHT c'est d'avoir des écoles dans toute l'Europe. C'est le plus important.

Pour le futur, il y a de l'espoir. Le tourisme est un secteur très dynamique avec au moins 5% de hausse par an. C'est une grande opportunité pour les écoles notamment pour la mobilité des personnes donc des emplois. C'est bien pourquoi nous devons définir des projets dans ce sens parce qu'il faut bien un retour sur investissement pour les écoles.

J'ai été invitée par l'Association Française des Lycées d'Hôtellerie et de Tourisme (AFLYTH -http://aflyht.net/) en mars à Amiens et j'ai été surprise de constater que beaucoup d'écoles françaises ne connaissent pas l'AEHT. J'ai pu présenter l'AEHT, rencontrer des directeurs de ces établissements et rencontrer de même des sponsors possibles. L'année prochaine l'AFLYTH tiendra son congrès à Poitiers.
De même, j'ai participé à une réunion " Rete Nazionali Istituti Alberghi " (RENAIA - http://www.renaia.it/) pendant la Foire du tourisme de Rome.

Ces approches avec les structures nationales sont importantes. Nadine, notre secrétaire générale m'aide à assurer la continuité de ces contacts et elle supporte le travail de ceux-ci. Nous allons dans cette direction mais je ne suis pas seule, c'est le travail de toute l'équipe et je fais confiance à celle-ci.

Madame Carla Maria Gatti, proviseur de l’IPSEOA Tonino Guerra

Carla Maria GattiL’interview n’ayant pu être réalisée de vive voix, une série de questions avait été posée par mail. Grâce à la collaboration de M. Francesco Aligi Lanzoni, le bras droit de Mme. Gatti et disons-le, l’homme-orchestre des Rencontres de Cervia, Mme. Gatti a bien voulu donner son point de vue.

Mme. Le proviseur, vous avez une belle école. Combien compte-t-elle de professeurs et d’étudiants ? Et combien de professeurs et d'élèves ont participé à l’évènement ?

C’est vrai, l’IPSEOA de Cervia compte au total 140 enseignants et 950 élèves. C’est donc une grosse machine à faire tourner, vous pensez bien ! Quant à la participation aux différents secteurs des Rencontres tels que les concours, l’accueil, les transferts, les réservations etc., ce sont au total 65 enseignants et 180 élèves qui y ont participé et ce depuis plusieurs mois en amont de l’événement. Je les remercie d’ailleurs tous pour leur engagement.

 Avec plus de 600 personnes inscrites aux Rencontres, avez-vous rencontré des problèmes pour l’organisation ?

Oh oui, bien sûr. Je pense que cela fait partie d’une telle organisation. Mais bien entendu, tous ces problèmes ont été résolus au fur et à mesure et rapidement. Par exemple il nous a fallu changer la réservation dans certains hôtels à la demande de quelques participants. Il a aussi fallu résoudre l’épineuse question des transports, un point toujours complexe ! Et puis pour les excursions, il nous a fallu modifier constamment la composition des bus et ce parfois jusqu’à 22h, en fonction des demandes de dernière minute ! Le plus grand problème aura été de trouver un endroit proche de Cervia pour la soirée de gala afin d’organiser le dîner et tout le reste et ce pour environ 800 personnes !

Maintenant que toute la manifestation est terminée, êtes-vous satisfaite de son déroulement. Et avez-vous eu des échos de la part des participants, qu'ils soient positifs ou négatifs ?
Nous sommes vraiment très satisfaits. Nous avons eu beaucoup de réponses positives, nous avons eu des compliments pour les compétitions de la part des juges, pour l'organisation de l'événement par les membres du Présidium, nous avons reçu des professeurs et de nos supérieurs des e-mails très appréciés. Par exemple : un juge a dit au dirigeant : “je suis juge de compétition de l’AEHT depuis 23 ans, mais je n’ai jamais vu une organisation pareille, félicitations !

Organiser la soirée de gala sur une base aérienne a sûrement été difficile à réaliser. Pouvez-vous en dire un peu plus ? Il a fallu tout transporter et obtenir bien avant les autorisations de toutes sortes, non ?

Ah c’est vrai. Nous avons dû demander l’autorisation au Chef d’Etat-major de l’Aéronautique, le général Pasquale Preziosa pour réaliser un tel événement. Grâce à l’intervention de Luca Coffari maire de Cervia, cela été possible ! Par contre et personne ne s’en est aperçu, nous avons dû envoyer les documents de tous en un seul jour. Je pense pour vérifications. Et d’ailleurs des contrôles ont été effectués sur tous les bus même si dans chaque bus se trouvait un professeur avec la liste des noms des participants.

Des impressions d'étudiants et d'étudiantes.

Chaque année les mêmes. Tous et toutes sont heureux (ses) de participer aux concours, de rencontrer des homologues de toute l'Europe, de vivre un moment très particulier. C'est le cas de

 

Hoffmann Florian 18 ans de l'école de Retz, Motal Mathias 19 ans également de Retz, Daoudi David de l'école de St. Johann i. Tyrol (Autriche) Patricia Szebenyi 20 ans et de Ana Maria Komaromi (professeur)de l'école de Szeged (Hongrie)Ou encore de Thomas Lindgren 19 ans et Henna Kaugas 18 ans de l'école d'Helsinki (Finlande)

 

12th - 17th November 2018 in Leeuwarden
13th to 18th November 2017 - in Oostend
23rd to 28th October 2016 in London
5th to 10th October 2015 in Cervia

Our Sponsors

lacasadelladivisa2014small 320px-Villeroy  Boch logo.svgCOGNAC EMBASSY-LOGOTYPE CMYKresized  Hosco Logo small    Gruppo Spaggiari Parma        CesimBSG Logo 2015KjtqchkU      COE-Logo-Quadri

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
P.O. Box 22
L-5201 Sandweiler
LUXEMBOURG