Newsletter of January 2019
Bulletin de janvier 2019
 
  
 
  
 
  
 
  
 
  

VU ET ENTENDU  DE A à Z…

BUFFETS

Pour faire déjeuner et dîner 700 personnes, la solution la plus rationnelle est évidemment la formule du buffet et les organisateurs avaient bien fait les choses avec d’une part un buffet froid pour les entrées, un autre chaud pour le plat de résistance et un troisième pour les desserts. Le tout dédoublé pour éviter les inévitables bouchons. Lorsqu’à midi, après la cérémonie d’ouverture, les portes du hall se sont ouvertes, ce fut une ruée indescriptible, comme si pour certains leur vie en dépendait. Incompréhensible en vérité pour des professionnels de la restauration…Heureusement que par la suite, lors des autres déjeuners et dîners, la cohue s’est calmée.

 

Dernier regard des responsables avant…la ruée !
Dernier regard des responsables avant…la ruée !

COLOMBIE

Le président Louis Robert l’avait souligné : la délégation la plus éloignée est venue de Colombie soit environ 10.000 kms. Sous la direction de Sébastien Longhurst du SENA ( Servicio Nacional de Aprendizaje – www.sena.edu.co) l’organisme national de formation colombien, devenu partenaire de l’A.E.H.T. Les étudiants ayant fait le voyage ont fait belle impression lors de la cérémonie d’ouverture avec leur costume et leur chapeau traditionnel.

Les quatre étudiants colombiens en costume traditionnel. ( Photo Sébastien Longhurst)
Les quatre étudiants colombiens en costume traditionnel. ( Photo Sébastien Longhurst)

CADEAU

Chaque participant a trouvé dans sa chambre d’hôtel un petit sac en toile de jute dans lequel se trouvait le matériel d’information classique : programme, brochures touristiques, sésame et badge. Ainsi qu’une pochette contenant un «  emergency poncho » pour parer à toute éventualité. Il est vrai que la météo à Kuressaare est assez capricieuse en automne et que certains participants, croisés sur le trajet hôtel – palais des sports avaient parfois revêtu ce poncho !


CONCERT
 

Le sublime concert  donné aux participants au congrès par  le ARSISE NOORTE KELLADE ANSAMBEL s’est produit une deuxième fois pour la population de Kuresaare elle-même.
Belle occasion d’associer les autochtones au congrès qui s’est déroulé dans la ville. 700 congressistes dans une petite ville pendant 4 jours, cela se remarque ! Alors autant partager les plaisirs quand c’est possible et anticiper sur une présence massive à une prestation hors du commun: en effet pour un seul concert la belle Eglise St Laurent aurait été beaucoup trop petite.
Gageons que, comme pendant le premier concert, on pouvait entendre voler une mouche tant la prestation conduite par Aivar Maë était belle à couper le souffle!

 

Un concert dont se souviendront tous les participants et les habitants un peu plus tard !
Un concert dont se souviendront tous les participants et les habitants un peu plus tard !


COOPERATION

Coopération exemplaire transfrontalière . On n’hésite pas à traverser la Baltique pour prêter
main forte. Les deux professeurs et les sept élèves de l’école d’Orebrö en Suède ont été d’un apport précieux  pour les organisateurs. Il est vrai que les deux écoles sont partenaires!
 
EXPOSITION

Les congressistes ont également pu se rendre compte dans le cadre d’une exposition artisanale de la vigueur de ce secteur en Estonie et sur l’île de Saaremaa. Parmi les objets exposés, des chapeaux en laine dont certains tenaient non pas de la mode classique mais de la fantaisie pure. Comme ces casques de vikings essayés par deux délégués en veine de plaisanterie !

 

dscf3472 dscf3474


EXTRAS

A son habitude, Neeme Rand a  fait quelques recommandations aux congressistes avant de rentrer chez eux. Parmi celles-ci, il a dit «  n’oubliez pas de payer vos extras dans les hôtels où vous logez ». Parce que chaque année, l’histoire se répète. Au moment des cheks-out , certains oublient de régler  justement ces « extras ». Un rappel pas inutile semble-t-il.

FERRY

Le transfert depuis l’aéroport de Tallinn à Kuressaare s’est effectué sans encombres le 14 au soir. Sauf que, arrivés à l’endroit où le bus devait prendre le ferry pour traverser le bras de mer entre le continent et l’île de Saarema, le ferry venait de partir. Alors, il a fallu patienter durant presque une heure avant de pouvoir monter à bord.

GILLES HONNEGGER A REPRIS DU SERVICE 

Il est à la retraite, mais son entregent fait encore mouche ! L’infatigable homme ACCOR a repris du service à  Kuressare . Il n’a certainement pas voulu laisser libres  la chaise et le micro vacant - après le départ de Frédérique Poggi et en absence de sa remplaçante Céline Jeantet-Gorre. Mais à son habitude, il ne s’est pas gêné de dire haut et fort et partout que la coopération du Groupe ACCOR pour les stages des professeurs en entreprises était à un tournant. En effet, l’enthousiasme des demandeurs crée une réponse positive des directeurs. Or, sans élan d’un côté, les propositions de stages seront réduites à la portion congrue. Autrement dit, Gilles Honegger semblait dire : remuez-vous !
 
ILS ET ELLES  ETAIENT PARTOUT

Le potentiel humain de l’école sur le pont: partout et durant toutes les 21èmes Rencontres :
inauguration, port des drapeaux, chorale, saynètes, défilé des tendances de mode, show,
repas de tous les jours en self , présence dans les quelques 10 hôtels de Kuresaare, pour assurer le quotidien de l’accueil, dans les bus de transfert ou d’excursion et cerise sur le gâteau:  avec toute les brigades de salle et de cuisine pour le dîner final servi en rang. Bravo, tout simplement ! ..Tous les élèves de l’école ont été sollicités, un congrès « self made school » en quelque sorte. Et les élèves de  l’école de Tallinn étaient mobilisés pour l’accueil et la répartition des transferts de la capitale à Kuressaare.  

dscf3605 dscf3615
dscf3616 dscf3617

ITALIE 
 
On le sait, l’Italie est massivement présente à l’AEHT. C’est la nation européenne qui compte le plus d’écoles- membres. Cela tient aussi au découpage scolaire de l’enseignement professionnel (plus d’écoles sur un même territoire). Mais, si on en croit le calendrier proposé à l’AG , elle est aussi très porteuse de projets. Sans omettre que ce pays a déjà organisé trois fois des Rencontres (Sciacca, Arma-di Taggia, Jesolo Lido) et un Noël Européen (Senigallia). Dans la belle histoire de l’AEHT, pas un mois ne passe, depuis quelques années, sans qu’une école italienne ne propose une autre activité à l’AEHT –  Alfonso Benvenuto, qui a insufflé ce dynamisme à ses troupes, peut « se retourner » sur son action fédératrice avec satisfaction


LAISSEZ- VOUS   ES…TONNER 

Un nouveau mot en francophonie! Dorénavant , les Français que souvent rien n’étonne, se surprendront et ajouteront volontiers un S … en souvenir des bons moments passés dans ce grand petit pays balte !
 
LES HOMMES AUSSI !

Nouveau concours hébergement .Depuis quelques années cette discipline n’avait pas été proposée aux concours européens .Celle-ci exige la mise en place de chambres d’hôtel avec mobilier et tutti quanti . On entend quelquefois l’expression  « the right man at the right place is often a woman ».
Cette fois c’est l’adage inverse qu’il y a lieu d’appliquer « the right woman at the right place is sometimes a man ». Le gagnant suisse, était, il est vrai, accompagné d’une charmante candidate d’un autre pays balte.

Vu de haut, le concours d’hébergement
Vu de haut, le concours d’hébergement


MADAME MAILIS REPS

Madame Mailis Reps vice-présidente du Comité des affaires culturelles du Parlement estonien n’a pas été une inconnue pour certains participants. En effet, lors des Noëls d’Europe de Kuressaare en 2002, elle était alors ministre de l’Education nationale en Estonie. Elle avait  29 ans et était certainement une des plus jeunes ministres d’Europe. Sept ans après, elle
est revenue, avec la même détermination et le même enthousiasme, sur le devant de la scène de l’AEHT, pour affirmer sa conviction en l’action de développement menée par l’AMETIKOOL de Kuresaare .
during the apéritif, Christiane Keller (Mrs Christmas in Europe), Mailis Reps and Neeme Rand remember together the events of 2002

Au moment de l’apéritif, Christiane Keller (Mme Noël d’Europe), Mailis Reps et Neeme Rand échangent quelques souvenirs communs de 2002
Au moment de l’apéritif, Christiane Keller (Mme Noël d’Europe), Mailis Reps et Neeme Rand échangent quelques souvenirs communs de 2002

 

METEO

Il ne portait pas de poncho ce jour là, mais d’un pas décidé, il se dirigeait depuis le palais des sports vers le KRTC ( Kuressaare Regional Training Center) de l’AMETIKOOL  alors qu’il pleuvait. Interrogé sur les caprices de la météo, il eut un grand sourire et répondit «  I feel at home – je me sens chez moi » ! C’était un Irlandais.

REUNIONS

Il va de soi que les responsables de l’AEHT profitent des Rencontres pour organiser le travail de l’année. Aussi y a-t-il eu deux réunions importantes. L’une du Bureau comportant le président, les vice-présidents, la secrétaire générale et le traducteur a eu lieu à 14h le mercredi 15 octobre. Avec plusieurs intervenants extérieurs.
En plein travail avec des interlocuteurs extérieurs au Bureau
En plein travail avec des interlocuteurs extérieurs au Bureau

La seconde, beaucoup plus large, regroupait cette fois le jeudi 16 octobre à 10h l’ensemble des délégués nationaux présents à Kuressaare pour préparer l’assemblée générale du lendemain et pour élire un nouveau vice-président responsable de l’enseignement supérieur et de la formation continue, Alfonso Benvenuto étant en retraite depuis le 1 septembre 2008.

La photo de famille du comité directeur
La photo de famille du comité directeur


SHUTTLE

Kuressaare est une petite ville ce qui a permis de réduire au minimum les inévitables transferts des hôtels aux lieux de concours ou de restauration. Un cauchemar en général pour les organisateurs. Cette fois, les distances de parcours étant réduites, les navettes n’ont été mises en service que le matin du premier jour, histoire que chacune et chacun puisse repérer le trajet. Ce qui a fait dire à Neeme Rand  avant la cérémonie d’ouverture en donnant quelques consignes : « vous pouvez tout faire avec vos propres pieds – with your own feet – « ! Un trait d’humour signé Neeme Rand of course !
 
STANDS

Deux partenaires de l’AEHT ont  installé un stand de promotion dans le grand hall du palais des sports. L’un était consacré à la Colombie avec force gadgets, affiches et matériel didactique, prospectus, sacs, etc. Sébastien Longhurst, son instigateur (et représentant du SENA) était ravi de l’intérêt du public pour la Colombie, son pays d’adoption.
L’autre stand était consacré à la célèbre marque Grand Marnier dont l’animateur Serge Sevaux eut beaucoup à faire pour expliquer et faire goûter les spécialités maison !

Stand Colombie Stand Grand-Marnier
Stand Colombie Stand Grand-Marnier 
12th - 17th November 2018 in Leeuwarden
13th to 18th November 2017 - in Oostend
23rd to 28th October 2016 in London
5th to 10th October 2015 in Cervia

Our Sponsors

lacasadelladivisa2014small 320px-Villeroy  Boch logo.svgCOGNAC EMBASSY-LOGOTYPE CMYKresized  Hosco Logo small    Gruppo Spaggiari Parma        CesimBSG Logo 2015KjtqchkU      COE-Logo-Quadri

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
P.O. Box 22
L-5201 Sandweiler
LUXEMBOURG