Slider
L’assemblée générale des membres de l’A.E.H.T s’est déroulée comme prévu le 29 octobre dans une salle de la «Villa ORMOND» , magnifique propriété à l’entrée de San Remo, devant une bonne centaine de délégués. Avec un ordre du jour plutôt chargé et varié. A la tribune, les membres du bureau, présidé par Louis Robert.

A la tribune, les membres du bureau de l’AEHT
A la tribune, les membres du bureau de l’AEHT

Dans son allocution de bienvenue, Louis Robert s’est félicité du nombre important de participants à ces 15èmes Rencontres, 730 au total et expliqué aux délégués en quelques mots le pourquoi du changement de lieu, initialement prévu à Killarney : un problème lié à la restructuration du ministère du Tourisme d’Irlande. Grâce au volontariat de l’école d’Arma di Taggia, la solution de San Remo a pu prendre corps en un temps record et Louis Robert a tenu à féliciter publiquement les organisateurs, notamment Umidia Nardone et Fiorella Fachechi son «  bras droit ». Il a également salué avec plaisir les observateurs ukrainiens, croates, slovenes, et guadeloupéens avant de passer à l’ordre du jour.
L’approbation du compte rendu de l’assemblée générale tenue à Linz lors des 14èmes rencontres de 2001 n’a donné lieu à aucun commentaire mais d’ores et déjà Louis Robert mit l’accent sur l’importance des élections d’un représentant de chaque pays qui auront lieu en 2003. Le président a également lancé un appel à des propositions de nouvelles activités avant de souhaiter à Gilles Honegger du Groupe Accor, empêché pour maladie, un prompt rétablissement. Constatant une baisse de participation à ces stages, Louis Robert a également incité fortement les participants à encourager les professeurs à s’y inscrire. « Accor fait un effort énorme. Il faut honorer cet effort » a-t-il dit .
Comme il a demandé à tous d’utiliser le courrier électronique afin de faire des économies et réduire le travail de postage.

Vue de la salle durant l’assemblée générale
Vue de la salle durant l’assemblée générale

Un représentant de la société Agnelli principal sponsor des Rencontres et fabricant de casseroles professionnelles est intervenu pour présenter les activités de sa société. Tout comme sont intervenus un peu plus tard les représentants de la société à but non lucratif CENET ( Cultural exchange Network) qui offre aux jeunes étudiants européens des stages en entreprises dans les hôtels américains selon des modalités précises.
Le rapport d’activité adopté lui aussi à l’unanimité fut suivi du rapport des différents vice-présidents. Ainsi Alfonso Benvenuto au titre des manifestations à venir a pu exprimer sa satisfaction à l’équipe italienne et annoncer le calendrier des Rencontres jusqu’en 2009 :

  • 2003 Danemark (Copenhague),
  • 2004 Slovenie ( Bled),
  • 2005 Turquie Antalya),
  • 2006 Irlande (Killarney),
  • 2007 Espagne ( Valencia),
  • 2008 France (Paris, les 20 ans de l’A.E.H.T.),
  • 2009 Italie (à confirmer).

Les Noëls d’Europe :

  • 2002 Estonie (Kuressaare),
  • 2003 Italie (Senigallia),
  • 2004 Autriche (Bad Ischl) et
  • 2005 Portugal (Funchal).

En mars 2003 un séminaire sur le développement du marché et de l’hôtellerie se tiendra à Kolobrzek en Pologne.
En avril 2002 a eu lieu un séminaire de gastronomie à Budapest. Il sera réédité en 2004 .
Le 4ème Festival de la gastronomie se tiendra à Venise du 27 au 30 mars 2003. Sur le thème de la cuisine roumaine, française, turque et grecque.
Et pour les Noëls d’Europe de 2002 qui auront lieu à Kuressaare, Martha Hubbard organisatrice a annoncé avec son punch habituel 19 écoles de 15 pays soit une centaine de participants au total.
De son côté Michel Gaillot responsable des stages avec l’antenne de La Rochelle a indiqué avoir 93 propositions de stages Accor ainsi qu’un nouveau partenaire, le Groupe Doyle qui comporte 14 hôtels en Irlande et 3 en Angleterre. Il a notamment rappelé les conditions des stages qui obtiennent de l’AEHT 200 euros par participant. Michel Gaillot a également rappelé la tenue de deux séminaires : l’un à La Rochelle sur « le Cognac et le Pineau des Charentes », l’autre en Grèce sur la « cuisine et longévité ». Et une proposition émanant de Castelfranco Veneto pour une série de séminaires gastronomiques, le premier devant avoir lieu en février prochain.
Mary Owens, chargée des placements en Irlande a souligné que l’an passé l’activité de placement a été mineure. Une dizaine seulement pour des étudiants hors Union Economique. Raison principale : les difficultés pour obtenir un permis de travail et des placements de trois mois jugés trop longs. Mary Owens n’a pas caché que les problèmes liés à la fièvre aphteuse et aux attentats du 11 septembre ont été des facteurs non négligeables, ainsi qu’une situation économique générale moins bonne.
Adolf Steindl chargé de la promotion de l’AEHT dans les pays de l’Est , rappelant que l’AEHT compte 334 membres a exprimé une certaine prudence. «  Essayons de consolider les nouveaux membres et les ancrer solidement » voilà son credo. Et il fit un appel à ces nouveaux membres pour les inciter à participer aux activités. Il a souhaité que les informations puissent mieux circuler dans les deux sens notamment par e-mail et, concernant la venue aux Rencontres, il encourage fortement les uns et les autres à pratiquer le «  ramassage » afin de comprimer les frais. Lorsque cela est possible bien sûr.
Akos Sasvary responsable des relations avec les pays de l’Est a fait part à l’assemblée des difficultés de la délégation serbe pour venir à San Remo et de l’école de Timisoara qui n’aurait pas été prévenue à temps. Il a également évoqué le séminaire gastronomique d’avril 2002 à Budapest qui a réuni 47 participants de 17 écoles différentes, souhaitant rééditer la même manifestation en 2004.
Une brève intervention de Giovanni Berrino premier adjoint au maire de San Remo venu souhaiter un bon travail ainsi qu’un bon séjour aux participants fut la conclusion de la première partie de l’assemblée générale. Mais les travaux n’étaient pas pour autant achevés et, un «ristretto » ou un jus de fruits plus tard, avec la « photo de famille » sous un énorme « ficus », la seconde partie de l’assemblée générale était amorcée.
La photo de famille ą San Remo
La photo de famille à San Remo

Senigallia accueillera les « Noëls d’Europe » de 2003, du 12 au 17 décembre. C’est Alfonso Benvenuto, directeur de l’IPSSAR « Alfredo Panzini » et vice-président de l’AEHT qui se fit une joie de présenter la manifestation à venir, ainsi que les trésors de Sénigallia et de sa région. Sous les applaudissements de la salle déjà conquise. Chaque participant a reçu d’autre part une pochette contenant une documentation complète ainsi qu’un CD Rom expliquant les «Noëls d’Europe» et ce en français, l’une des langues officielles de l’AEHT.
Le rapport financier, pr ésenté par Hans Russegger l’inamovible trésorier a donné lieu aux commentaires habituels . Ainsi, le droit d’entrée est fixé à 150 EUR, la cotisation annuelle à 255  EUR. Six exclusions ont été prononcées ( 14 en 2001) et il a fait état de la subvention conséquente de l’Etat luxembourgeois qu’il convient de remercier. Un rapport adopté à l’unanimité, tout comme le budget prévisionnel qui se monte à 132.075 EUR.
Autre rapport adopté à l’unanimité, celui de John Rees-Smith secrétaire général qui en quelques phrases a mis en exergue le nombre de membres de l’AEHT : 334 écoles y sont référencées, parmi elles 39 nouvelles dont 15 écoles italiennes ! Il a tenu à souligner le travail réalisé également par Chantal Bernardy qui s’occupe avec beaucoup de soin à la tenue du fichier.
Christian Beck, représentant du Danemark a présenté succinctement les prochaines 16èmes Rencontres de 2003 qui auront lieu à Copenhague du 15 au 19 octobre. Non sans humour il a précisé par ailleurs qu’il ne saurait garantir le même beau temps que celui de San Remo.
Au point divers, il a été question de séminaires de langues, de la manière la plus simple de joindre l’AEHT, des nouveaux membres, de la question des langues lors des explications et du déroulement des concours. A ce sujet il est précisé que les élèves doivent posséder au moins une langue de travail de l’AEHT. Enfin, Mme. Annie Collinet proviseur du lycée hôtelier de Bonneville a tenu à remercier publiquement les écoles qui ont échangé des stagiaires avec son établissement. Et souhaité bien entendu la réciprocité.
Les débats prirent fin à 12h 45 et les participants se rendirent ensuite à pied au restaurant « Caprice » en face du Casino de San Remo pour le repas.
12th - 17th November 2018 in Leeuwarden
13th to 18th November 2017 - in Oostend
23rd to 28th October 2016 in London
5th to 10th October 2015 in Cervia

Our Sponsors

 320px-Villeroy  Boch logo.svgCOGNAC EMBASSY-LOGOTYPE CMYKresized  Hosco Logo small       CesimBSG Logo 2015KjtqchkU      EU flag Erasmus vect POSLogo du gouvernement du Grand Duché de LuxembourgAHLEI Logo  Sharecenter STR LOGO

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
PO Box 71 L-9201
Diekirch
LUXEMBOURG