Slider
Prévues initialement à Killarney en Irlande, les 15èmes Rencontres de l’A.E.H.T. se sont pourtant déroulées du 28 au 31 octobre à SAN REMO, sur la côte d’azur italienne non loin de la frontière française. Changement de programme de (presque) dernière minute mais qui n’a eu aucune influence de fond sur cette magnifique manifestation européenne.

C’est le théâtre « Ariston » en plein centre de San Remo qui accueillait la cérémonie d’ouverture des 15èmes Rencontres. Devant plus de 700 personnes, un record par ailleurs – qui, si besoin en était, conforte de façon indubitable la nécessité de telles rencontres européennes au sein de l’A.E.H.T.

Les congressistes arrivent de partout devant le théātre Ariston oł se déroule la cérémonie d’ouverture
Les congressistes arrivent de partout devant le théâtre Ariston où se déroule la cérémonie d’ouverture

Malgré les difficultés d’organisation, l’école de l’IPSSAR Eleonora Ruffini avec à sa tête Umidia Nardone s’est bien acquittée de ce challenge et ce, en six mois à peine. Et c’est avec fierté que celle-ci a adressé à l’assemblée quelques mots de bienvenue avant de prendre possession du drapeau de l’A.E.H.T. venu du fond de la salle, porté par une petite équipe de jeunes, en présence de Louis Robert président de l’AEHT, Adolf Steindl vice-président et organisateur des 14èmes Rencontres de Linz en 2001, de Alfonso Benvenuto vice-président et représentant de l’Italie ainsi que de John Rees Smith secrétaire général. Un grand moment que ce symbole de la continuité de l’A.E.H.T. au sein de l’Europe sur fond d’hymne européen et derrière la haie des drapeaux de tous les pays présents.

Le drapeau de l’AEHT remis officiellement ą l’école Eléonora Ruffini
Le drapeau de l’AEHT remis officiellement à l’école Eléonora Ruffini

C’est à Louis Robert président de l’AEHT qu’ échut le plaisir d’ouvrir ces 15èmes Rencontres non sans remercier Umidia Nardone et son équipe pour avoir pris le relais de l’Irlande et en souhaitant à toutes et à tous un séjour constructif, positif et agréable à San Remo.

Louis Robert président de l’AEHT déclare ouvertes les 15čmes Rencontres 2002
Louis Robert président de l’AEHT déclare ouvertes les 15èmes Rencontres 2002

Et puis ce fut l’appel des pays. Une belle tradition désormais enrichie par la diffusion de quelques mesures de chaque hymne national et la mise en place sur la scène de chaque drapeau par une pléiade de jeunes danseuses du « Dance studio 89 » de San Remo.

Albanie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grande Bretagne, Grèce, Irlande, Islande, Lettonie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Russie, St. Marin, Slovaquie, Slovénie, Suède, Turquie, Ukraine, Hongrie et enfin, Italie. Chaque délégation s’est levée, fut applaudie, chaque membre recevant une fleur, petite attention de circonstance sur la «riviera des fleurs».

Les drapeaux de chaque pays vont rejoindre la scčne
Les drapeaux de chaque pays vont rejoindre la scène

Vue de la salle. Au premier rang, les personnalités.
Vue de la salle. Au premier rang, les personnalités.

Un intermède de danses présenté par les élèves de l’école déjà citée précéda la série de discours.

En premier lieu, celui de Giovanni Berrino, premier adjoint de la ville de San Remo qui, outre le fait d’être fier de pouvoir accueillir ces Rencontres, s’est dit ravi de voir autant d’étudiants réunis pour les concours. Il a également invité toute l’assemblée à découvrir les charmes de la région sans oublier de remercier au passage Umidia Nardone pour son engagement.

Giovanni Berrino
Giovanni Berrino

Vint ensuite Gianni Giuliano, président de la province d’Imperia qui lui aussi n’a pas caché sa joie d’être présent. Il a remercié toute l’équipe chargée de l’organisation et souligné combien les écoles hotelières et de tourisme sont importantes dans une région aussi touristique.

Gianni Giuliano
Gianni Giuliano

Le Dr. Paolo Barabaschi adjoint à l’éducation dans la province a de son côté également souligné l’importance vitale du tourisme et le rôle joué par la province d’Impéria, sacrée capitale du régime alimentaire, reconnue par tout le monde grâce à la valorisation des recettes ancestrales, le musée de l’olive, les produits naturels de la région.

Paolo Barabaschi
Paolo Barabaschi

Le Dr. Lorenzo Barla, maire de Arma di Taggia ne fut pas en reste. Une partie des congressistes étant logés dans sa ville et le siège de l’école Eléonora Ruffini étant également à Arma di Taggia, il n’a pas manqué de dire combien il était heureux de ce choix et qu’il avait accepté avec enthousiasme d’aider autant que possible à l’organisation d’une telle manifestation. S’il a mis en valeur la séduction de la Ligurie, il a aussi indiqué combien l’économie locale reposait sur une base touristique qui revêt ainsi une importance vitale. Et c’est en disant sa confiance à l’école Eléonora Ruffini, à sa directrice Umidia Nardone et à son équipe que le maire a conclu ses propos. »D’ici part l’Europe de demain » devait-il ajouter non sans une pointe d’émotion.

Lorenzo Barla
Lorenzo Barla

Le Dr. Giovanni Zagarella de la Direction générale de l’Instruction de la province d’Imperia a insisté sur la qualité du travail et de la formation, des échanges scolaires et de l’importance de telles rencontres européennes. Lui aussi a remercié l’équipe de l’IPSSAR d’Arma di Taggia.


Giovanni Zagarella
Giovanni Zagarella

Gianni Plinio, vice-président de la Région de Ligurie et adjoint au tourisme a souligné de son côté l’importance de la manifestation qui revêt une signification spéciale , alors que la ville de Gênes sera en 2004 la capitale européenne de la culture. Il a souhaité à tous un bon séjour, du bon travail et un au-revoir prochain, en Ligurie bien sûr !


Gianni Plinio
Gianni Plinio

En dernière partie de l’ouverture de ces rencontres, Umidia Nardone a voulu faire applaudir son «  bras droit » dans l’organisation, à savoir Fiorella Fachechi venue sur scène quelques instants pour cette occasion . Avant de faire place à la chanteuse Manuela, venue interpréter quelques succès italiens mondialement connus et repris en chœur par la salle et suivi de danse classique interprété par les danseuses de l’école de danse 89 de San Remo.

Le spectacle de danse classique
Le spectacle de danse classique

La conclusion fut en forme de remerciements. Umidia Nardone, en souhaitant à tous un bon séjour et un bon travail, a tenu à faire applaudir l’école de Budapest : «  merci à elle d’avoir pris le nom de Giorgio Perlaska, un héros italien », merci à Anna Blanghi pour la mise en scène de la cérémonie. Et ce fut encore la projection d’un film vidéo « Liguria, a world of colors », illustrant (en partie) ce que les congressistes allaient découvrir durant ces quelques jours à San Remo et dans les environs.

Les 15èmes Rencontres de l’AEHT étaient ainsi lancées et bien lancées. Avec en prime le soleil, la mer, une ambiance conviviale et sympathique, le charme de l’Italie en prime.
12th - 17th November 2018 in Leeuwarden
13th to 18th November 2017 - in Oostend
23rd to 28th October 2016 in London
5th to 10th October 2015 in Cervia

Our Sponsors

 320px-Villeroy  Boch logo.svgCOGNAC EMBASSY-LOGOTYPE CMYKresized  Hosco Logo small       CesimBSG Logo 2015KjtqchkU      EU flag Erasmus vect POSLogo du gouvernement du Grand Duché de LuxembourgAHLEI Logo  Sharecenter STR LOGO

AEHT Contact

AEHT General Secretary
Nadine Schintgen
Find Us from Facebook
AEHT Head Office
PO Box 71 L-9201
Diekirch
LUXEMBOURG